Noematics, Contemporary Art, Missing Images, Nonsense, Aesthetics, Philosophy, Pop Culture, Memes, Postmodern, Anime, Absolute, Deconstruction, Shota, Quantum, Included Middle, Religion, Swag, TV shows, Human Nature, Truth, Nerds, Meaning of Life and suchlikes

Archives de la catégorie ‘Travels’

How to plan a trip to Japan

Everytime I go to Japan I find myself struggling because there is so much to do and see. This will act as a collection of useful links/tips/etc that I’ll update when needed for me to reuse and you guys to use if you want.

The essentials:

Maps:

Check japanese movies (for instance)

Check possible concerts:

Vocaloid (list, magical mirai), Kalafina, Yuki Kajiura, Flow, Hitorie, Asian Kung Fu Generation, Funkist, Hana Kana, SID, Hyadain, IOSYS, Kyary Pamyu Pamyu, monaca, supercell, egoist, mucc, ryo, jinzun, Bradio, fripSide, Garnidella, JAM project, Lin Tosite Sigure, man with a mission, trustrick, nagaredap, Wagakki band
DJs: Yuyoyuppe, livetune, AniCrush, Anievez, Mogra

musicals tickets

Check events:

  • Animelo
  • Animate Girls Festival (AGF)
  • Comiket (winter/summer), Comitia
  • Tokyo Game Show
  • Bon odoris
  • Joykid
  • RHPS

Check temporary cafes: (need to book in advance ???)

animate cafes (several locations), anime plaza,

the guest, royal hostnicocafeutoftable cafe, shakeys pizza

noitamina cafe, shirokuma cafe

karaoke no tetsujin, pixiv zingaro

oedo onsen, namjatown

Check temporary shops:

parco ikebukuro, shibuya marui

Check temporary exhibits:

TokyoOtakuMode

TOKYO OTAKU CALENDAR

Food: important, don’t forget to plan

Publicités

A geek (and Dr Who) guide to London

Je déteste louper des choses. Quand je visite un endroit, en général, je passe un bon moment à faire des recherches préliminaires pour voir autant de choses cool que possibles, et en général ça débouche sur des séjours assez awesome (beaucoup appliqué à Los Angeles, et un tit peu à San Francisco). Ma préparation me prend un certain temps, à grand coup de « geek things to see in **** » sur google et techniques avancées du même genre. Du coup je me suis dit : autant en faire profiter les autres, histoire de synthétiser mes recherches et de le traduire pour les non anglophones. Ca pourrait servir ^^

Du coup, comme je suis allé à Londres récemment pour voir le concert de Distant Worlds (une adaptation orchestrale des musiques de Final Fantasy donnant la part belle au travail de Nobuo Uematsu par le Royal Philarmonic Concert Orchestra, vraiment vraiment super classe. Magique. Ca ressemblait à ça, et il y avait même un orgue et des chanteurs d’opera… De la merveilleuse musique et des splendides cinématiques, le tout sublimé par l’attachement sentimental qu’on peut y vouer… Mais le sujet n’est pas là, je m’égarre. Cela dit si ça vous interesse je pourrais développer ^^) je me suis dit : offrons à Internet un petit guide touristique de tout ce qu’il y a à faire à Londres, à la lumière de la culture Geek (et en particulier, je ne vais pas vous le cacher, de Dr Who :p).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ceux qui ont la flemme, vous pouvez regarder la version « galerie photo » juste ci-dessus. Pour les autres, ALLONS-Y \o/

Oui, parce que bon tous les guides vous parleront du Tower Bridge (overrated :p), de la Tower of London (overpriced :p), de Westminster Abbey, de St Paul’s Cathedral (perso je trouve pas ça cool de faire payer la visite de lieux de culte) ou de Buckingham Palace (voila l’étendue de la partie « mainstream » de ma visite) mais je vais faire un peu plus original ^^ Cela dit, ça vaut quand même le coup de jeter un oeil à tout ça, l’architecture est sublime, et tellement variée dans la ville que se promener dans n’importe quelle rue est un petit voyage de découverte en soi.

Notez toutefois que pour ces endroits comme pour ceux décrits plus loin, la vie à Londres est super super chère. Grosso modo, que ce soit à Londres, LA ou Paris, les prix sont à peu près les mêmes, seule l’unité change 😡

Cela dit, c’est probablement le meilleur endroit pour trouver des goodies de Dr Who, et même si on n’a pas les moyens de se les acheter, regarder les étalages se dérouler sous vos yeux provoque presque une fascination digne d’un musée. Dans les incontournables, on trouve le géant Hamleys, qui contient aussi une sélection impressionnante de goodies Harry Potter ou Seigneur des Anneaux,

ou le Forbidden Planet, le paradis du geek, à la bibliothèque SFFF-comics tout bonnement hallucinante.

Au hasard des déambulations, on peut aussi trouver d’autres boutiques. J’en ai vu une près de Trafalgar Square qui disposait de beaucoup de goodies de la série originale,

Terminons le tour par un petit best-off des goodies que j’ai croisé, en laissant les photos parler d’elles même (désolé pour l’arrangement, CMS de merde, j’ai fait de mon mieux. vous pouvez les agrandir en cliquant dessus).







Tant qu’on est dans le 100% Doctor Who, ne manquez pas la dernière police box de Londres, à la sortie de la station de métro Earl Court. Pour ceux qui se sont toujours demandés, voila à quoi ça ressemble à l’intérieur \o/

Voici venu maintenant le highlight de la visite : le Doctor Who Experience. A moitié musée de décors/costumes/accessoires réels du tournage (en témoigne l’éclat de métal sur la peinture du Dalek frappé par Matt Smith) et à moitié un genre de cinéma 4D interactif (voir description cachée avec mini spoilers ci-dessous) c’est clairement super awesome. Par contre l’experience ferme en février 2012, pour être déplacée de façon permanente à Cardiff et mettre en scène encore plus de décors du tournage (on me souffle dans l’oreille quelque chose sur la Control Room du 10è…). Définitivement à ne pas louper.

Grosso modo l’histoire c’est que le Docteur est dans la merde et essaye de contacter Amy, mais il ne parvient à contacter que nous, un groupe de « shoppers » (préparation subliminale pour nous faire acheter des trucs à la boutique :p). Dépité, il nous fait entrer dans le Tardis (version du eleven), et on a beau s’y attendre, ca fait quand même des frissons : c’est plus grand à l’intérieur ^^. On « pilote » (lol) la chose et on rencontre les enemis les plus emblématiques de Doctor Who avant de finir par une petite séance de ciné fan-service 3D. Après c’est le musée ^^

Cette dernière photo représente bien ce qui m’a surpris dans cette visite : le public de Dr Who est vraiment familial, et les goodies sont essentiellement pensés pour les enfants (trousses, cartables, etc…) qui se courrent les uns derrière les autres en criant « EXTERMINATE » ❤ C’est assez surprenant pour une série aussi mature quand on vit dans un pays comme la France qui abrutit autant que possible les enfants et censure tout ce qui pourrait faire peur (et qui d’ailleurs diffuse Dr Who tard le soir si je ne m’abuse). Enfin bref, let’s move on.

En allant à Hollywood, j’ai découvert que pour un geek, visiter des studios de tournage c’est comme un musée en beaucoup plus awesome. Et bien sachez que la BBC offre des visites vraiment pas chères (une dizaine de pounds, contre une cinquantaine de dollar pour WB et 200 pour Universal :p) de tous ses locaux. Bon alors à Londres c’est surtout BBC News (assez impressionnant), pas très Dr Who, mais y’a quand meme plein de trucs cool, comme un Tardis dédicassé par Matt Smith.

Finissions par une petite coquetterie pour les amateurs de thé, il y a à Londres le local de naissance de la société Twinnings. C’est pas très grand mais c’est plein de charme, avec beaucoup de thés différents que l’on peut sentir, y compris des assez rares, et même un espace dégustation quand on a de la chance.

Voili voilou, j’espère que ça aura pu aider quelqu’un. Je sais que c’était long mais en même temps y’avait matière et j’ai mis beaucoup de photos pour agrémenter 🙂 J’espère que ça aura pu vous donner envie de voyager avec moi xD Et en guise de conclusion, je vous laisse avec ma todo-list pour la prochaine fois que j’irai là bas :

– the musical Phantom of the Opera

– Legoland

BBC Cardiff (need I say more ?)

Nuage de Tags